Two And A Half Men : Clap de Fin !

La semaine dernière, une des meilleures séries comiques de la décennie a vu son dernier épisode : Two And A Half Men, aka Mon Oncle Charlie.

Je ne vais pas retracer ici une saga qui s’étale sur 12 saisons, peu d’intérêt et peu de temps … Mais tout de même cette série nous (moi et mon épouse bien sur) aura accompagné pendant un grand nombre d’années, dans la droite lignée d’un Friends de notre jeunesse, et ne peut pas partir sans quelques Flashback !

Quel exploit des auteurs qui ont su rebondir après la fin tragique de la première partie de la Saga basé autour de l’oncle Charlie, incarné (à moins que ce ne soit un biopic ?) par Charlie Sheen dont les écarts seront finalement venus à bout de l’homme et du personnage. Nous croyions tous la série morte et enterrée, mais un formidable scénario, et un acteur Ashton Kutcher formidable (et je suis de la gente masculine 😉 ), ont su remplacer le personnage irremplaçable en une seule saison ! Et voilà comment on passe de 8 à 12 saisons en un clin d’œil ! 

Comment ne pas parler du formidable Alan Harper dont le radinisme, la naïveté, et la stupidité n’ont d’égal que les énormes rires qu’il a pu nous donner au travers de situations toutes plus cocasse les unes que les autres. Quand en plus on voit l’accent Francais de l’acteur, et que l’on connait les clichés des Francais par les Américains … On se dit qu’on a encore du boulot à faire pour rattraper ces chers beaux et forts américains (deuxième ou troisième degré bien sur !)

Vous aimez les clichés … Alors oui, on a vu beaucoup de belles filles, fort peu vêtues, et prêtes à tout faire pour tomber dans le bras du pervers Charlie ou du magnifique Walden ! On a aussi vu de mignons petit minots grandir avec la série, la encore faisant passer le plus bête des enfants américains pour un génie. Mais on aura surtout vu deux hommes blanc se marier pour adopter un petit garçon noir … Et ca pour une série américaine, c’est quand même sacrément osé !

Pour finir sur une belle note, force est de constater que le dernier épisode est un “vrai” épisode, avec un beau suspens (un peu tiré capillo-tracté quand même), et quelques passages mémorables. Si vous voulez un résumé de 12 saisons, et de l’essence même de la série, écoutez donc Mr Schwarzenger en personne vous faire un résumé, cela vaut son pesant de cacahuètes ! Vous pourrez aussi revoir l’enfant prodigue Jack, aka Angus T. Jones, des 6 premières saisons qui a depuis renié le monde “normal”… Lui est revenu !

Bref comme dirait l’autre … une seule conclusion possible:

3b71fa7d54ca4fd9cfda47b3d4096fbb[1]

Alors maintenant que Two And A Half Men est parti, s’il vous plait laissez nous encore quelques saisons avec les geek de la Big Bang Theory … Sinon on va être très très malheureux 😉 OU alors peut être que vous connaissez des séries remplaçantes, et la je suis très preneur !

 

Superbowl ! N’y allez pas, on parlera de vous quand même !

Ce soir c’est le Superbowl, l’événement le plus médiatisé au monde, qui cette année encore aura fait parler de lui bien avant le coup de sifflet d’ouverture du match.
Si en France, nous sommes largement épargnés par ce raz de marée sportif et médiatique qu’est cet événement (c’est vrai qu’après tout, nous entrons de plein pied dans les 6 nations) il n’en n’est pas de même sur le reste de la planète. Comme souvent avant le match, au delà de l’aspect sportif, on parle plus souvent de l’aspect médiatique de l’événement et ses fameux 3M$ les 30s de pub. Cette année n’aura pas failli à la règle, mais de manière légèrement différente…
Très tôt dans la saison, Pepsi a annoncé son retrait de l’événement (lien) pour concentrer sa puissance publicitaire sur les réseaux sociaux. Une approche très tendance, mais facilement décriable comme le fait Olivier dans son blog. Cependant Pepsi s’est ainsi fait un énorme coup de pub puisque le nom de la marque fait parti de ceux les plus associés à l’événement, sans pour autant y participer. Pas mal non ? Depuis, la mode a été lancée, et les vidéos les plus consultées marques les plus citées en préparation de l’événement sont celles dont les pubs sont censurées ! Et oui n’oubliez pas que nous sommes aux USA, qu’un sein fait rapidement scandale surtout lorsqu’il sort lors du fameux half-time show, et que donc CBS n’autorise pas n’importe quoi sur son antenne ! Voici donc rien que pour votre plaisir, les publicités que nous aurions tous aimé voir sur CBS ce soir, mais que nous voyons/verrons tous grâce à la magie Internet !
Budweiser toujours bien placé, nous fait du Heineken like :

Les Gay ont été largement interdits avec les publicités jugées trop osées pour GoDaddy, et ManCrunch.

Sur ce, bon match (rugby ou NFL à vous de voir), et bon visionnage des plus belles pubs sur tous les sites de vidéo dès demain.