Vettel, au bout du suspens !

Malgré une sixième place sur la ligne d’arrivée, Vettel conserve trois points d’avance et décroche son troisième titre de champion du monde d’affilée … Dans la droite ligne du Maître Schumacher qui a aujourd’hui tiré sa révérence !

 Ce grand prix fut complètement fou, et il fallait être bien calé dans son canapé dès 17h. Avant même le départ, les quelques gouttes de pluie jetaient une grande dose d’incertitude sur la tenue de piste des bolides. A peine le temps de réfléchir, que le départ était lancé, les deux Ferrari à toutes berzingues rattrapaient leur erreurs de la veille, quand les deux Redbull baillaient aux corneilles et se retrouvaient dans le pack … Un pack qui allait se révéler être un piège pour Vettel qui quelques virages plus loin se retrouve coincé, poussé, en tête a queue, mais mi-ra-cu-leu-sement épargné par la horde … Il repart en dernière position, une sorte de challenge qu’il doit se fixer au vu de ses deux dernières courses !

 

 La pluie continuant de tomber par endroits du circuit, nous sommes gratifiés de belles glissades et autres rattrapages par les meilleurs comme les moins bons ! Et au milieu de tout cela  Vettel remonte petit à petit le peloton et  retrouve la 6ème place et donc le titre virtuel, bien aidé par un Alonso lui aussi aidé d’un petit “tout droit” !

Le ballet des changements de pneus peut alors commencer … Sauf pour deux irréductibles : Hulkenberg et Button qui caracolent alors en tête avec plus de 45 secondes d’avance. Alonso se retrouve alors dans l’impossibilité d’aller gratter des points supplémentaires … Heureusement une nouvelle sortie de piste vient rajouter un peu de piment et remettre toutes les avances à zéro !

La reprise continue de nous faire profiter de drôles de dépassements, et glissades. Vettel n’aura d’ailleurs pas été en grande forme ce jour et aura été très prudent, au risque parfois de se faire harponner par des pilotes loin de son niveau. Au milieu de tous ces pilotes, Massa exécute un travail extraordinaire et soutien son coéquipier comme il le peut, notamment en le protégeant des attaques, ou en lui ouvrant le chemin en fonction des situations … Franchement étonnant et courageux à ce niveau de compétition.

[blackbirdpie url=”https://twitter.com/simonbretin/status/272752653157662722″]

Nouveau chambardement en tête de la course avec un dépassement d’attardé qui tourne au cauchemard pour Hamilton une nouvelle fois OUT alors que la victoire lui tendait les bras. Une situation en partie due à la pluie qui reprends des forces et fait tergiverser les ingénieurs RedBull qui font rentrer Vettel aux stands deux fois en trois tours … Une erreur sans conséquences !

La course touche à sa fin, et Alonso en seconde position ne peut que constater la victoire de Button hors de portée, et la sixième place miraculeuse de Vettel au vu des nombreux faits de course ! Ironie, la course se terminera sous Safety Car suite à un nouveau crash, et c’est donc tout calmement que l’un rumine pendant que l’autre jubile !

Ce fut donc incontestablement un des plus beaux grands prix de la saison !

 Au vu de ce finish, Alonso peut certainement être déçu, et Vettel ravi d’avoir conquis ce troisième titre d’affilée ! Mais diable qu’il me tarde de voir le championnat reprendre d’ici quelques mois ! En espérant bien sur que les courses soient tout aussi passionnantes et que nous retrouvions un aussi beau duel que celui de cette année !

Un suspens à couper le souffle !

13 points les séparent actuellement au championnat du monde, et ce dimanche, à Interlagos (Brésil),  sur les coups de 20h, un de ces deux messieurs sera de nouveau sacré champion du monde ! 

13 points, c’est beaucoup, et pas beaucoup à la fois ! C’est l’écart de points entre le premier et le cinquième, mais aussi le nombre de points du troisième sur la ligne d’arrivée(15 exactement), ou encore 1 point de plus que le quatrième sur cette même ligne d’arrivée !

Vous aurez compris que dans cette situation, l’Allemand Vettel part largement favori face à l’espagnol Alonso, grâce à ce petit capital d’avance ! Et pourtant … 3 fois cette saison,  l’Allemand n’a pas terminé une course, et l’Espagnol a alors toujours marqué au moins 15 points. 3 autres fois cette saison, Vettel a marqué 10 points ou moins, laissant ainsi possible une victoire à l’arrachée d’Alonso. La marge de manœuvre est donc très faible !

Dans ces conditions, il est fort probable que Vettel reçoive l’appui involontaire du troisième larron … Vous savez l’Anglais talentueux, fantasque et malchanceux … Hamilton ! C’est à lui qu’ai revenu le dernier grand prix, et qu’aurai du revenir le précédent … Et s’il veut se hisser sur la troisième place du podium du championnat du monde, il lui faudra très vraisemblablement gagner pour dépasser l’autre fantasque pilote, finlandais celui là, j’ai nommé Raikkonen bien sur !

C’est donc dimanche à 17h que ces quatre là vont nous apporter une course pleine de suspens, et gageons qu’au contraire de la grande époque du duel Prost / Senna, la course ne sera pas finie au premier tour !